Clotilde Courau
agent  Grégory Weill
assisté par  Mathieu Laviolette
cv à télécharger
langues : FR / EN / IT

Formation

   Cours Florent
   Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de Strasbourg

Télévision

2016    L'incident | Alain Tasma
   The collection | Oliver Goldstick
2012    La source | Xavier Durringer
2010    Platane | Eric Judor
Saison 1
2007    La chambre 11 | Jacques Santamaria
2005    Mafalda Di Savoia | Maurizio Zaccaro
Tv. italienne pour la RAI
2004    Nuit noire | Alain Tasma
2002    Les beaux jours | Jean-Pierre Sinapi
1998    Bob le magnifique | Marc Angelo
1996    Une leçon particulière | Yves Boisset
1994    La fidèle infidèle | Jean-Louis Benoit

Cinéma

2015    Le ciel attendra | Marie-Castille Mention-Schaar
2014    L'Ombre des femmes | Philippe Garrel
Sélection Officielle à la Quinzaine de Réalisateurs du Festival de Cannes 2015.
   L'Echappée Belle | Emilie Cherpitel
2013    Baby sitting | Philippe Lacheau et Nicolas Benamou
2010    Tous les soleils | Philippe Claudel
2007    Modern love | Stéphane Kazandijan
2004    La môme | Olivier Dahan
2002    La mentale | Manuel Boursinhac
   Mon idole | Guillaume Canet
   Un monde presque paisible | Michel Deville
2001    Embrassez qui vous voudrez | Michel Blanc
   Le nouveau Jean-Claude | Didier Tronchet
1999    En face | Mathias Ledoux
   La parenthèse enchantée | Michel Spinosa
   Exit | Olivier Megaton
   Promenons-nous dans les bois | Lionel Delplanque
1998    Déterrence | Rod Lurrie
   Milk | William Brookfield
1997    Marthe | Jean-Loup Hubbert
   Hors jeu | Karim Dridi
   Le poulpe | Guillaume Nicloux
1996    Fred | Pierre Jolivet
1995    Les grands ducs | Patrice Leconte
1994    L'appât | Bertrand Tavernier
   Élisa | Jean Becker
Prix Suzanne Bianchetti
Nomination aux César du Jeune Espoir Féminin et du Meilleur Second Rôle Féminin
1993    Polski Crash | Kaspar Heidelbach
   Tom est tout seul | Fabien Onteniente
1991    Coeur de métisse | Vincent Ward
   The pickle | Paul Mazurski
1990    Le petit criminel | Jacques Doillon
Nomination au César du Jeune Espoir Féminin
Félix de la Meilleure Actrice au Festival de Berlin

Théâtre

2015    Piaf, l'être intime accompagnée par l'accordéoniste Lionel Suarez
2011    L'amour, La mort, les fringues (Nora et Delia Ephron) | Danièle Thompson
Théâtre Marigny
2008    Faisons un rêve (Sacha Guitry) | Bernard Murat
Théâtre Edouard VII
2006    Le chanteur de mexico (Francis Lopez) | Emilio Sagi
Théâtre du Châtelet
2004    La profession de madame Warren (George Bernard Shaw) | Michel Fagadau
Comédie des Champs-Elysées
2000    Irma la douce (Alexandre Breffort et Marguerite Monnot) | Jérôme Savary
Théâtre National de Chaillot
1995    L'importance d'être constant (Oscar Wilde) | Jérôme Savary
Théâtre National de Chaillot
Avec Ruppert Everett et Samuel Labarthe
1992    A slip of the tongue (Dusty Hughes) | Simon Stokes
En tournée internationale
Avec John Malkovich
1990    Hamlet machine (Heiner Müller) | Jean Jourdheuil
MC 92
Avec Evelyne Didi, Michel Kullmann et Benoît Regen
1989    Lorenzaccio (Alfred de Musset) | Francis Huster
Théâtre Renaud Barrault
   L'avare (Molière) | Pierre Franck
Théâtre de l'Atelier
Avec Michel Bouquet, Juliette Carré et John Arnaold

Prix

2000    Prix Romy Schneider
1995    Prix Miss Beauregard


C'est à l'âge de 16 ans que Clotilde Courau décide d'embrasser sa carrière artistique. Elle intègre l’ENSATT un peu plus tard, puis se produit dans plusieurs pièces de théâtre. Ces expériences lui permettent d'approcher le monde du cinéma, et en 1990 elle fait ses premiers pas au dans « Le Petit Criminel » de Jacques Doillon, pour lequel elle est récompensée du Prix de la meilleure actrice au Festival international du film de Berlin et une nomination pour le César du meilleur espoir féminin.

 

Ce rôle lui permet également de se faire remarquer à Hollywood, où le réalisateur Paul Mazursky fait appel à elle, l'année suivante, pour donner la réplique à Danny Aiello dans « The Pickle ». Pendant deux ans, Clotilde se consacre au théâtre et joue auprès de John Malkovich à Chicago et Londres, le public français la redécouvre dans « Elisa » de Jean Becker en 1995 où elle joue la meilleure amie de Vanessa Paradis. Elle reçoit le Prix Suzanne-Bianchetti, le prix de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), ainsi que deux nominations pour les César du cinéma (meilleur espoir féminin et meilleure actrice dans un second rôle).

 

Devenue une actrice incontournable du paysage cinématographique français, Clotilde Courau enchaîne les tournages, se révélant juste dans tous les genres et les registres. Elle promène ainsi son sourire entre drame romantique (« Marthe » de Jean-Loup Hubert, 1997), comédie noire (« Le Poulpe » de Guillaume Nicloux, 1998) et thriller (« Exit » de Olivier Megaton, 2000). En 2000, le jeune public la découvre dans le premier slasher français, « Promenons-nous dans les bois » de Lionel Delplanque et en mars cette année, elle reçoit le Prix Romy-Schneider.

 

La tournée triomphale de la pièce musicale Irma la Douce l'éloigne quelque peu des studios, mais elle fait un retour fracassant sur les écrans en 2002, à l'affiche de cinq films, dont « La mentale » de Manuel Boursinhac, « Embrassez qui vous voudrez » de Michel Blanc, ou la première réalisation de Guillaume Canet, « Mon idole ».

 

On la retrouve en 2005, à l'affiche de « Nuit noire 17 octobre 1961 » de Alain Tasma et en 2007, dans « La Môme » de Olivier Dahan. 2008 est pour Clotilde Courau une année placée sous le signe de l'amour, avec « Modern Love » de Stéphane Kazandjian.

En 2011,  elle est à l’affiche de « Tous les soleils » de Philippe Claudel aux côtés de Stefano Accorsi et en 2014 dans « Babysitting » de Philippe Lacheau.

 

Clotilde sera prochainement à l'affiche du film de Philippe Garrel, « L’Ombre des femmes » et de « L’échappée belle » de Emilie Cherpitel. Côté théâtre elle incarner« Piaf, l’être intime » accompagnée de l’accordéoniste Lionel Suarez, en tournée province, pièce dont elle assure la mise en scène.



21, rue d'Uzès 75002 Paris | tél. 01 42 80 00 42 - fax. 01 42 80 00 43 | email : agence@agence-adequat.com
© 2013 - mentions légales