Marie Pascale Osterrieth
agent  Laurent Grégoire
assisté par  Laurence Coudert
juriste  Caroline Langlais

Auteur, adaptateur, metteur en scène et réalisatrice diplômée de L’INSAS à Bruxelles, Marie Pascale Osterrieth, après une incursion en scénographie et costumes, se lance dans la production cinéma aux côtés du réalisateur belge Jean-Jacques Andrien pour le film Le grand paysage d’Alexis Droeven avec Nicole Garcia et Jerzy Radziwilowicz (primé en compétition au festival de Berlin). Elle poursuit avec une dizaine de productions internationales dont Genesis de l’indien Mrinal Sen (sélection en compétition à Cannes), Dingo de l’australien Rolf de Heer avec Miles Davis et Australia de Jean-Jacques Andrien avec Fanny Ardant et Jeremy Irons (primé en compétition au festival de Venise).

Elle part ensuite rejoindre Roger Planchon pour lancer la structure d’investissement Rhône-Alpes Cinéma puis entre à TF1 Films Production, chargée des choix artistiques pour les coproductions et du développement de scénarios. C’est là qu’elle rencontre Michèle Bernier et qu’elle décide de se lancer dans le théâtre avec elle en créant Le démon de midi, (Le Slendid, le Gymnase, Olympia) spectacle qu’elle coadapte et met en scène d’après l’album de Florence Cestac (spectacle qu’elle adaptera et réalisera par la suite au cinéma). Suivront Dolores Claiborne (Bouffes Parisiens), une pièce de David Joss Buckley d’après Stephen King dont elle signe l’adaptation française et la mise en scène, Et pas une ride ! dont elle est co-auteur et également metteur en scène (Théâtre de la Renaissance, Bataclan, Olympia- Lauréat du Prix du One-Man Show de la SACD), la mise en scène de Je préfère qu’on reste amis de Laurent Ruquier (théâtre Antoine), l’adaptation française et la mise en scène de Je t’ai laissé un mot sur le frigo d’Alice Kuipers avec Michèle Bernier et sa fille Charlotte Gaccio.

Parallèlement à cette collaboration fidèle, Marie Pascale signe la mise en scène d’autres spectacles d’humour tels Les Bodin’s mère et fils (Comédie Caumartin), Jean-Luc Lemoine est inquiétant (Comédie Caumartin), Les Décaféinés, très serrés ou Les Jumeaux , ni l’un ni l’autre. En théâtre, elle signe La faute d’orthographe est ma langue maternelle (Théâtre Tristan Bernard) de et avec Daniel Picouly, Énorme ! de Neil LaBute et Partie en Grèce de Willy Russel avec Valérie Mairesse. En Italie elle adapte et met en scène Tonino a testa in giù de Michele De Virgilio et Gli impiegati dell’amore d’après la pièce Célibataires de David Foenkinos.



21, rue d'Uzès 75002 Paris | tél. 01 42 80 00 42 - fax. 01 42 80 00 43 | email : agence@agence-adequat.com
© 2013 - mentions légales